Bilan Nitrates

Résultats 2017

En 2017, la situation reste toujours opposée entre les rivières des unités Monts du Pilat – Forez - Madeleine (classe bonne) et les cours d’eau des Monts du Lyonnais (qualités moyennes à médiocres en particulier sur le bassin versant de la Coise, Loise et Toranche mais aussi Rhins), à forte pression agricole.


Les rejets domestiques participent activement (transformation des matières azotées organiques en Nitrates par le processus Ammonisation - nitrification naturelle). Les Nitrates n’ont donc pas qu’une origine agricole comme le témoigne leur présence importante dans les vallées urbanisées (Furan, Ondaine, Renaison aval).  Ce constat évolue en fait assez peu depuis le début des acquisitions de données en 2002.

Aucune valeur des eaux de surface ne dépasse la limite de potabilisation fixée à 50 mg/l. A l’opposé seul le Furan amont au Bessat se trouve en situation naturelle sans aucun impact anthropique avec 6 prélèvements sur 6 dont les valeurs étaient inférieures ou égales à 2 mg/l de NO3-.  

 

 

Pourcentages cumulés des classes de qualité de l’ensemble des mesures de « Nitrates » sur les stations du RDSQE de la Loire selon la grille du SEQ Eau V2
NB : Les nitrates n’étant pas qualifiés selon le protocole DCE du SEEE (limite classe bonne à 50 mg/l), nous présentons les données qualifiées selon le « SEQ eau V2 qualité des eaux » afin de garder de la cohérence avec les résultats antérieurs.

Consulter les autres bilans :

Bilan de l'Oxygène - Nutriments - Nitrates - Indice Biologique Global - Indice Poisson Rivière (IPR)